Jeudi blabla du 19 décembre

A l'occasion de notre dernier Jeudi blabla qui s'est déroulé le 19 décembre à la Médiathèque, découvrez les livres qui ont été présentés.

IMG 4833 page

Terre Natale : Exercices de piété
 de Jean Clair
L'auteur évoque son enfance en Mayenne, ses parents, la campagne des années 1940 et 1950, mais également le corps vieilli, les insomnies, l'Italie et le souvenir des femmes aimées. Bel hommage aux agriculteurs et aux animaux. 

Le sel de la vie de Françoise Héritier
Livre de méditation sous forme de lettre avec des souvenirs que chacun, à sa guise, peut poursuivre. Le sel de la vie, c'est ce petit plus qui est donné à tous, au-delà des engagements et des grands sentiments.

La foi d'un écrivain de Joyce Carol Oates
L'écrivaine aborde la manière dont le langage, les idées et l'expérience se rassemblent pour créer une oeuvre littéraire. Elle évoque également ses débuts en littérature et offre de précieux conseils aux jeunes écrivains.

Pour une révolution délicieuse d'Olivier Rollinger
Le chef étoilé livre un plaidoyer pour une réappropriation citoyenne de la nourriture afin de lutter contre la mainmise des industries alimentaires et de contribuer, par une alimentation saine et raisonnée, à la préservation de la biodiversité et de la santé.

La trace de Richard Collasse
Directeur de la filiale japonaise d'une prestigieuse maison de haute couture, le narrateur, un Français d'une soixantaine d'années, mène une vie sans histoires jusqu'au jour où sa secrétaire lui remet une lettre anonyme, écrite en japonais, d'une main féminine. Commence alors un jeu de piste qui conduit le narrateur à explorer son propre passé.

Sept histoires qui reviennent de loin de Jean-Christophe Rufin 
Chacune de ces histoires donne à observer l'humanité contemporaine en marche dans des univers différents tels que le Mozambique, l'île Maurice, un train pour l'Allemagne ou encore le Sri Lanka.

Mélatonine de Pascal Fioretto
Après avoir demandé la carte des vins à la serveuse, Marcel Klouellebecq, un écrivain qui a perdu l'inspiration, médite sur les ravages du bien-être et du succès. Un pastiche déjanté de Sérotonine de Michel Houellebecq.

Le monde sans les enfants de Philippe Claudel
Textes courts où se retrouvent un chasseur de cauchemars du nom de Raymond, Zazie qui invente un vaccin pour changer les méchants en agneaux, Lucas qui disparaît dans les pages d'un livre pour échapper à une famille impossible... A lire aux enfants ou à soi-même !

Je te suivrai en Sibérie d'Irène Frain
Récit de la vie aventureuse de Pauline Geuble. A la fin de l'épopée napoléonienne, elle quitte sa Lorraine natale pour devenir vendeuse de mode à Moscou. Elle y est courtisée par Ivan Annenkov, membre d'une société secrète qui veut renverser le tsar. Le coup d'Etat échoue et les conjurés décabristes sont déportés en Sibérie. Avec sept autres femmes de condamnés elle décide de les rejoindre.

B-17G de Pierre Bergounioux
Le Boeing B-17 G fut l'instrument principal des bombardements stratégiques qui ruinèrent l'Allemagne. Il emportait dix hommes sur des distances supérieures à 3.000 kilomètres. Ce texte de fiction est écrit à partir de l'image d'un B-17 G en perdition. Il est suivi d'un texte de P. Michon en guise de postface.
A lire également de l'auteur : Miette et Catherine

La panthère des neiges de Sylvain Tesson
En 2018, l'écrivain accompagne l'équipe du photographe V. Munier sur les hauts plateaux tibétains pour photographier les dernières panthères des neiges. Il relate cette aventure dans un environnement inhospitalier mais grandiose et livre ses réflexions sur la menace que représente l'homme pour le règne animal, sur la raréfaction des espèces et sur la spiritualité asiatique.
Prix Renaudot 2019.

Le roman des Goscinny de Catel
Roman graphique retraçant la vie de René Goscinny (1926-1977), créateur notamment du personnage d'Astérix, de son enfance à Paris dans une famille juive exilée de Pologne et d'Ukraine jusqu'à l'épanouissement de sa vocation de scénariste de bandes dessinées en passant par ses années en Argentine et la disparition d'une partie de ses proches dans les camps d'extermination nazis.

Les Zola de Méliane Marcaggi
En 1864, Emile Zola est encore jeune pigiste chez Hachette et rêve de devenir écrivain. Auprès de ses amis artistes, il fait la connaissance de l'énigmatique Alexandrine, alias Gabrielle, devenue modèle pour échapper à sa condition d'ouvrière. En plus de partager sa vie, elle devient une source d'inspiration pour la saga des Rougon-Macquart.